Accueil Contact
 
Le Pays Risle-Charentonne
Son histoire
Sa structure juridique
Ses missions
Son équipe
Ses coordonnées
Schéma de COhérence Territoriale
L'Essentiel du SCOT
Qu'est-ce qu'un SCOT ?
Que reste-t-il à faire ?
L'approbation du SCoT
Où en est-on ?
L'enquête publique - RAPPORT ET AVIS de la COMMISSION D'ENQUETE
L'enquête publique - déroulement
2ème arrêt du SCoT du PRC
1er arrêt du SCOT
Les documents qui s'imposent au SCOT ou dont le SCOT devra s'inspirer
Les lettres de communication du SCOT
Le rapport de présentation
Le document d'orientation
Le Syndicat Mixte
Comité syndical
Le Contrat de Territoire
Le Contrat de Pays 2000-2006
Le Contrat de Territoire 2007-2010
Le Contrat de Territoire 2011-2013
Le Contrat de Territoire 2014-2020
Les Communautés de Communes
CdC de Beaumesnil
Intercom Risle et Charentonne
Intercom du Pays Brionnais
CdC de Broglie
CdC de Bernay & des environs
CdC de Rugles
CdC de Thiberville
Newsletter
 
Lettre Internet n°1 du SCOT du Pays Risle-Charentonne

 
 
Schéma de COhérence Territoriale
du Pays Risle-Charentonne
 
Diagnostic
 
1- L'évolution de la population
 
 
La population du Pays Risle-Charentonne aujourd'hui
 
La population du Pays Risle-Charentonne a atteint 65 000 habitants en 2005, contre 64 200 en 1982. Le territoire reste marqué par une stagnation démographique dans les années 80, et sa progression au total est moyenne, alors qu'il jouxte des territoires (Evreux, etc.) dont la dynamique se rattache à celle de l'Ile-de-France.
 
 
Une population âgée
 
Il en résulte une population vieillie, avec une natalité inférieure à la moyenne régionale, mais avec un solde migratoire devenu positif au contraire de la Haute-Normandie. De plus, les rythmes d'accroissement ont été très dissemblables au sein du Pays avec un "centre" (Bernay, Beaumont-le-Roger et Beaumesnil) nettement plus dynamique.
 
Les perspectives d'évolution de la population sont donc difficiles, avec une diminution probable des classes d'âge les plus actives (20/59 ans), ce qui peut conduire à des reculs économiques importants, et une progression liée au solde naturel (naissances moins décès) faible à long terme.
 
 
Un avenir démographique totalement lié aux migrations
 
L'absence de "réserves" démographiques sur place, liée à la pyramide des âges actuelle, conduit, du point de vue du Pays, à considérer que l'avenir démographique (et d'une certaine manière le potentiel économique du territoire) se jouera entièrement sur le solde migratoire (nouveaux arrivants moins partants), lié à l'attractivité du territoire.
 
Le regain récent de cette attractivité (depuis 1990 et surtout depuis 2000) est dans ce domaine l'indice le plus encourageant du Pays. La population du territoire évoluera à l'avenir en fonction de deux réalités :
  • le maintien d'une attractivité dans le "centre" du territoire (Bernay, Beaumont-le-Roger et Beaumesnil), ce qui dépend à la fois du rayonnement de Bernay et de l'attrait des zones rurales de ce secteur, lié au maillage de leurs bourgs ;
  • la restauration d'une véritable dynamique démographique dans les cantons de Brionne, Broglie, Rugles et surtout Thiberville, autour du même maillage des villes et des bourgs ruraux, sans laquelle l'équilibre du Pays serait gravement compromis.
 

 

L'évolution de la population est donc un enjeu fondamental pour le Pays Risle-Charentonne !
 

 
   
   

 

8 décembre 2008

 

 
© 2008 paysrislecharentonne.com - Tous droits réservés - Création site internet : Fast-Builder - Référencement